mercredi 1 septembre 2010

Michel Eisenzopf, graveur

" l'avant première lune"


Michel Eisenzopf s'en est allé...
laissant une oeuvre gravé immense
travaillant souvent par superposition de trois plaques de cuivre
en grand format, ce qui est techniquement complexe et rare.
Il fut président de la section gravure à la société des artistes français, lauréat de l'Institut de France, sociétaire du salon d'Automne, membre de la Fondation Taylor, boursier de la Fondation Dufraine...

Si vous souhaitez voir ou revoir les oeuvres de Michel,
elles seront présentées au
48ème Salon des Beaux-Arts de Beaumont sur Oise.
Tous les jours du 12 au 19 septembre 2010
de 15h à 19h salle Léo Lagrange
5 bis rue Léon Godin
95260 Beaumont sur Oise
0134700487
Cloture du salon dimanche 19 septembre à 18h.





Je suis debout au bord de la plage.
Un voilier passe dans la brise du matin,
et part vers l'océan.
Il est la beauté, il est la vie.
Je le regarde jusqu'à ce qu'il disparaisse à l'horizon.
Quelqu'un à mon côté dit : « il est parti !»

Parti vers où ?
Parti de mon regard, c'est tout !
Son mât est toujours aussi haut,
sa coque a toujours la force de porter
sa charge humaine.
Sa disparition totale de ma vue est en moi,
pas en lui.

Et juste au moment où quelqu'un prés de moi
dit : «il est parti !»
il en est d'autres qui le voyant poindre à l'horizon
et venir vers eux s'exclament avec joie :
«Le voilà !»


William Blake

jeudi 22 juillet 2010

mercredi 12 mai 2010

Denis Marquet


Vous avez dit philosophie?
Voici ce que l'on peut lire sur le site de mon cousin

Platon, au fronton de son École de
philosophie, avait fait inscrire :
"Que nul n'entre ici s'il n'est géomètre".
Mais aujourd'hui, nous avons besoin
d'une nouvelle manière de philosopher.
Les mots entrent et sortent par la tête,
mais ils n'ont pas vocation d'y tourner en rond !
Le Verbe est créateur, paraît-il.
Laissons descendre les questions qui
nous travaillent jusqu'à notre cœur,
là où nous sommes en relation avec nos frères humains ;
et jusqu'à nos viscères,
le seul lieu où, en réalité, se décident nos actes.
Laissons notre être entier être créé et recréé
par la puissance du langage questionnant.
Que la philosophie soit vivante et nous rende vivants.

Alors...
QUE NUL N'ENTRE ICI SANS SON CŒUR ET SES TRIPES !
http://denismarquet.com/

samedi 1 mai 2010

Albert Jacquard

Albert Jacquard
Huile sur bois
Voici un portrait,
née d'une très belle rencontre avec Albert Jacquard
deux année auparavant,
dans le Perche.
Portrait resté inachevé.
Il y a de cela quelques semaine,
je me suis retrouvée
de nouveau face à cette saisissante personnalitée.
Je me demande si ce portrait est vraiment terminé?


"Ce que je suis,
c'est l'ensemble des personnes
que j'ai rencontrées"

Albert Jacquard

dimanche 18 avril 2010

Ouest France de dimanche


Voici ce que j'ai lu dans le Ouest France de dimanche:


C'est Mozart qu'on assassine !

Le ministère de la Culture, les régions, les départements et les communes consacrent environ dix milliards d'euros aux affaires culturelles. Il ne s'agit pas d'animer nos vies avec des fêtes mais de financer des activités et de favoriser les conditions d'une expression artistique. Or, un vent mauvais souffle ces jours-ci sur les affaires culturelles. Les caisses se vident. L'État se désengage et les collectivités locales coupent le robinet. La culture en fait les frais car elle n'est pas prioritaire. La fermeture des services culturels semble un moindre mal face à d'autres urgences sociales...


Aujourd'hui, les craintes sont nombreuses à s'exprimer car la baisse des subventions menace à la fois la tenue des grands festivals et le quotidien de tous les citoyens. Le mécénat se nourrit de quelques avantages fiscaux consentis aux nantis lettrés qui savent bien que le vrai luxe est celui de la beauté de l'art. Mais la générosité éclairée des mécènes ne suffit pas à l'entretien des artistes. Car la société a besoin de cultures générales pour irriguer son quotidien à tous les niveaux. Ce sont les bibliothèques qui font battre le coeur des villes et des villages, ce sont les cours de dessin et de danse, les ateliers de théâtre et de vidéo qui font des têtes bien faites, ce sont la création de spectacles vivants et la permanence d'expositions qui font venir le monde dans les yeux de tout le monde, ce sont les festivals de tous les arts qui favorisent les rencontres entre les hommes de bonne volonté et nourrissent la paix sociale... Et c'est là que se noue notre identité.

Sans cette vitalité du voyage intérieur qui permet à chacun de se construire, que reste-t-il ? Des superproductions planétaires et de la télé en panne de réalité... Face au cauchemar de l'ignorance, au moment où la violence s'empare de l'école, quand les anciens se désolent de la perte des repères, il faut redire que le combat de l'intelligence se mène avec les armes de la connaissance. Au moment où les choix budgétaires s'annoncent dans la douleur du renoncement, il faut se rappeler une constante de l'Histoire. La commande publique a toujours été le moteur essentiel de la culture. Les pyramides, comme le Taj Mahal, le théâtre de Molière comme l'architecture de Versailles, la danse de Lully comme la musique de Beethoven, les cathédrales comme les places républicaines au coeur des villes, la Tour Eiffel comme le Louvre et tout ce qu'il contient, tout a été rendu possible au nom d'une puissance publique. Si les pouvoirs publics privent aujourd'hui les affaires culturelles de leurs fonds, c'est la société qui s'asphyxie, c'est Mozart qu'on assassine en chaque enfant... La culture n'est pas un accessoire pour faire joli. Elle n'est ni de droite ni de gauche. C'est l'air que nous respirons.

Hervé Bertho

Ouest France

mercredi 24 mars 2010

jeudi 11 mars 2010

Artothèque




Vernissage de l'exposition vendredi 12 mars à 18h30.
A l'Usine Utopik 50420 Tessy sur Vire
0977691399 / 0233558169

http://usineutopik.wordpress.com/

dimanche 7 mars 2010

Nouvelle artothèque de Tessy sur Vire


L'Usine Utopik à Tessy sur Vire met en place une artothèque.
Une exposition ouvrira ce projet du 12 mars au 30 avril.
Deux de mes estampes entrent dans
le fond de prêt de l'artothèque.

Vernissage de l'exposition vendredi 12 mars à 18h30.
A l'Usine Utopik 50420 Tessy sur Vire
0977691399 / 0233558169

http://usineutopik.wordpress.com/

lundi 1 mars 2010

Eau-forte


Je travaille actuellement sur des séries de gravures a l'eau-forte sur la thèmatique de la baie du Mont Saint-Michel... démonstrations a la caserne (juste avant la digue aux portes du mont à droite)

vendredi 26 février 2010

Opération haiti!

Les artistes de la région de Pontorson,
et ceux de saint-Malo s'associent
pour Solidarité Haïti ,
en offrant généreusement des oeuvres
(peintures, sculptures, dessins, photos...)
qui seront vendues à petits prix et aux
enchères , à Pontorson ce samedi 26 février
à partir de 17h à la mairie, par Maître Serrand.
Vous pourrez y retrouver une de mes estampe et une eau-forte.
Visite de l'exposition des oeuvres dés 14h30.
Prévenez vos amis et connaissances en relayant
sans retenue ce message en pensant que 10 € à Haïti
représentent beaucoup aujourd'hui.

jeudi 4 février 2010

Exposition


Toujours une exposition a visiter à l'atelier!
Actuellement
"Baie, Brumes et Bocage."
par Vincent M, photographe.
pour tous renseignements complémentaire
09 50 73 50 72

lundi 25 janvier 2010

l’Annuaire Officiel des Métiers d'Art de France



Connaissez-vous l’Annuaire Officiel
des Métiers d’Art de France?

http://www.annuaire-metiersdart.com/


Cet Annuaire illustré recense
les professionnels
des 217 métiers d’art
et vous permet de
contacter directement
le professionnel de votre choix.

pour l'acheter
http://www.eurosema.com/1-17827-La-boutique-en-ligne.php


Cette initiative a été réalisée par la SEMA
la Société d'Encouragement aux Métiers d'Art

http://www.eurosema.com/

Un grand MERCI à toute l'équipe!
http://www.annuaire-metiersdart.com/2-20449-Fiche-detaillee.php?id=84



jeudi 21 janvier 2010

Les gargouilles




En architecture, les gargouilles (Étymologie, la gorge ou l'œsophage, du latin, gurgulio, gulia et autres mots similaires dérivant de la racine gar-, par allusion au glouglou de l'eau) sont des ouvrages sculptés d'évacuation des eaux de pluie des toitures, propres à l'art roman puis surtout gothique. Elles sont généralement des figures grotesques.

Les huit gargouilles de la merveille sont en cuivre repoussé.
 
Technorati Profile sh59k7u3nr